La maison des sans famille

Selon la tradition kosovare, l'aîné de la fratrie s'occupe de ses parents jusqu'à leur décès. Ceux qui n'ont pas de descendance sont pris en charge par le gouvernement, et logés dans l'une des rares maisons…